Tout véhicule doit être immatriculé sous peine d’amende avant sa mise en route sur la voie publique. Toutes les informations concernant une voiture, un camion ou une moto doivent figurer dans la carte grise, notamment son numéro d’immatriculation, son poids, le nombre de place, la date de première mise en circulation… Bref, ses caractéristiques et sa conformité ainsi que l’identité de son propriétaire sont mentionnées dans la carte grise. Cette dernière facilite donc l’identification du véhicule ! En général, un véhicule garde sa carte grise à vie, même si le propriétaire change. Ce document est nécessaire pour tout contrôle policier ou douanier. En cas de multi-propriété, elle peut être établie au nom de plusieurs personnes physiques ou morales moyennant une pièce justificative. Il est important de noter qu’il existe également une carte grise « collection ». Comme son nom l’indique, elle est nécessaire pour un véhicule dont la première mise en circulation date d’au moins 30 ans et n’a aucune limite de circulation dans certains pays comme la France. Cependant, sachez qu’un contrôle technique est nécessaire tous les 5 ans. Cette dernière a aussi la possibilité de bénéficier d’une plaque à fond noir imprimée de chiffre blanc dessus.

Une carte grise qui a évolué avec le temps

carte grise immatriculation

La carte grise et l’ancienne immatriculation

Pendant environ 60 ans, l’immatriculation des véhicules français comportait 8 caractères au maximum et divisée en 3 partie. Cette dernière partie, c’est-à-dire les 2 derniers chiffres correspondaient à la région du titulaire de la carte grise. Ce qui indiquait le lieu de domiciliation de l’acquéreur. De nos jours, cela à changer et le numéro du département doit apparaitre, mais peut être librement choisi par le propriétaire. En cas de vol ou de perte, il y a quelques étapes à suivre afin d’en reprendre possession car on ne peut circuler sans la carte grise. Il faut alors se rendre au commissariat faire une déclaration. Une carte grise temporaire est alors délivrée pour une période d’un mois. Il faut ensuite refaire son document avant l’expiration du délais.

carte grise nouvelle immatriculation

Les nouvelles données de la carte grise