Un changement de carte grise est à déclarer dès qu’on change d’adresse, même si la situation est provisoire. La raison est qu’il est passible d’amende correspondant à une contravention de quatrième classe, en cas de contrôle.

changer carte grise

carte grise

Modification de la carte grise

En cas de besoin, il faut mettre l’adresse sur la carte grise à jour dans un délai d’un mois. Pour celui qui dispose d’un ancien modèle de certificat d’immatriculation, type 1234 AB 01, ce changement d’adresse conduit à une modification du numéro d’immatriculation suivant le SIV, système d’immatriculation des véhicules. Il s’agit d’un véritable changement de carte grise. Dans ce cas, un CPI, certificat provisoire d’immatriculation, est remis au propriétaire pour qu’il puisse circuler librement pendant un mois, avant la sortie du certificat définitif. Pour le cas du nouveau modèle de carte grise, type AA-123-AA, appelé certificat d’immatriculation, la carte ne change qu’après un troisième déménagement.

Signalez votre nouvelle adresse

Néanmoins, il faut toujours signaler la nouvelle adresse. Ainsi, une étiquette mentionnant sa nouvelle adresse est à coller sur le certificat d’immatriculation, à l’emplacement destiné à cet effet. Il faut ensuite faire une déclaration, soit auprès de la préfecture, la sous-préfecture ou la mairie de votre ville, soit en contactant les services en ligne traitant ce type de service. Pour les trois changements d’adresse, aucune taxe ni redevance n’est à payer. Il suffit de faire une déclaration.

Cependant, à partir de la quatrième déclaration de changement d’adresse, vous devez vous rendre à la préfecture pour restituer l’ancienne carte grise et vous acquitter de la redevance d’acheminement vous permettant d’obtenir un nouveau certificat d’immatriculation. Il ne s’agit pas vraiment d’un changement de carte grise, ce nouveau certificat portera toujours la même immatriculation.