Les pièces à fournir pour changer une carte grise pour un professionnel sont souvent les mêmes, qu’il s’agisse de l’immatriculation d’un véhicule d’occasion ou neuf.

Il en est de même pour les démarches à suivre ! Celles-ci restent identiques que vous effectuiez votre demande d’immatriculation auprès de la préfecture ou auprès d’un centre agréé. Aux yeux de la loi, régissant la circulation des véhicules à moteur terrestres, tout véhicule nouvellement acquis par un propriétaire doit faire l’objet d’une inscription, plus précisément d’une immatriculation avant d’être utilisé. A défaut d’être immatriculé pendant le délai d’un mois suivant son acquisition, son propriétaire est susceptible d’être sanctionné, en payant une amende pouvant s’élever jusqu’à 135 euros.

Changer la carte grise pour un professionnel

Changer une carte grise pour un professionnel ne concerne pas uniquement les conducteurs de voitures. Les conducteurs de deux-roues sont également impliqués dans le respect de la loi afférente à la mise en circulation des véhicules à moteur. Depuis l’année 2011 en effet, tout véhicule à deux roues doit être immatriculé avant d’être utilisé, sous peine d’une contravention. A noter que pour ces véhicules à moteur, la demande de certificat d’immatriculation est entièrement gratuite. Ce qu’il importe de noter, c’est au niveau de l’endroit où vous pouvez soumettre votre demande.

Le changement du numéro d’immatriculation

Si votre deux-roues d’occasion date d’avant 2004, la délivrance se fait obligatoirement auprès de la préfecture de votre région. Dans ce cas, le numéro d’immatriculation de l’engin doit être modifié. Si le véhicule a été utilisé depuis 2004, vous pouvez vous rendre auprès de l’établissement y afférent afin de changer une carte grise pour un professionnel et pas forcément pour modifier en plus, le numéro d’immatriculation. Pour un deux-roues, les documents à produire sont les mêmes que pour une voiture, entre autres le certificat de cession et l’extrait de Kbis.