Le tarif d’une carte grise est entièrement subjectif. Il est tout à fait susceptible de varier d’un véhicule à un autre. Ainsi par exemple, pour une voiture réceptionnée CE, dotée d’une puissance fiscale de 7 CV, enregistrée dans la région Ile-de-France, émanant 130 grammes par kilomètre de dioxyde de carbone et dont le premier enregistrement se déroulait au 21 janvier 2006, le calcul du tarif de la carte grise se fait comme suit : pour la taxe régionale, elle sera égale à 46.15 euros multiplié par 7, soit 323.05 euros. Aucun montant relatif à la taxe sur le certificat d’immatriculation ne sera à payer étant donné que le véhicule concerné appartient à un particulier.

ECJ-carbon-co2

En ce qui concerne les taxes sur les véhicules polluants, elles seront de 0 euro puisque la voiture en question est classée dans le rang des véhicules propres. La taxe de gestion qui est une taxe fixe est de 4 euros. Tout ceci donne la somme totale de 327.05 euros que l’on peut arrondir à 327 euros.Si le demandeur devra payer une redevance d’acheminement, il faudra ajouter la somme forfaitaire de 2.50 euros. Le montant net à acquitter par le propriétaire s’élève finalement à 329.50 euros. A mentionner à titre de rappel, que le tarif d’une carte grise, s’il comprend une virgule devra être arrondi à l’euro le plus proche. A moins de 0.5 euro, le montant sera arrondi à la fraction inférieure. La fraction de 0.5 euro et plus, sera arrondie à 1. Si le tarif de la carte grise à payer est donc de 121.4 euros, le demandeur paiera 121 euros. Si elle est de 121.5, la somme à acquitter sera de 122 euros. Enfin, en ce qui concerne les modes de paiement possibles, le titulaire est libre de choisir entre un paiement par chèque tout en mentionnant clairement le nom du régisseur de recette dans sa région, en espèces ou par carte bleue.