La première acquisition d’un véhicule neuf ou d’occasion comprend plusieurs lots de tracas.

éviter un refus systématique

Dès l’instant où vous avez régularisé le montant convenu pour l’achat du véhicule, vous devez en premier lieu entreprendre toutes les démarches nécessaires pour obtenir une carte grise.

Depuis janvier 2004, le format du certificat d’immatriculation plus communément appelé « carte grise » a été modifié pour devenir européen. Désormais, il renferme plus de renseignements, mais il reste un document incontournable pour qu’un véhicule puisse circuler librement. Il contient toutes les informations permettant d’identifier le véhicule, sa conformité et ses caractéristiques.

Il permet également d’identifier le propriétaire. Ce document est valable pendant toute la durée d’utilisation du véhicule par son propriétaire. De ce fait, il est impératif que vous effectuer une demande afin d’obtenir une carte grise au moment de l’achat d’un véhicule neuf pour pouvoir circuler avec. Sinon, vous risquez de payer une amende. Souvent, le concessionnaire se charge généralement des démarches administratives et parfois même vous l’offrir. Dans le cas d’une acquisition de véhicule d’occasion, vous avez le délai d’un mois pour entreprendre la démarche administrative.

Pour obtenir une carte grise, vous pouvez accomplir les formalités à la sous-préfecture ou à la préfecture du département de votre domicile. Dans certaines grandes villes, il est aussi possible d’effectuer les démarches auprès de la mairie ou à la préfecture de police. Si vous êtes domicilié à Paris, vous pouvez adresser votre demande à l’antenne de la préfecture de police de l’arrondissement.

La mise en place du nouveau système d’immatriculation le 15 octobre 2009 vous permet d’obtenir votre nouvelle carte grise gratuitement hors coût de la taxe régionale en vous déplaçant aux guichets des préfectures ou sous-préfectures avec un service immatriculation. Toutefois, avant de déposer votre demande, veillez à vérifier que votre dossier est complet pour éviter un refus systématique.