Une carte grise perdue demande une réactivité de la part du titulaire. La première chose à faire est d’aviser les services préfectoraux de la situation.

Pour obtenir une carte grise provisoire, il faut aller la chercher à la préfecture, à Poitiers, au risque d'être contrôlé et de ne pas pouvoir produire l'original... confié à la sous-préfecture !

Il faut aussi constituer le dossier de demande de duplicata du certificat d’immatriculation. Les deux démarches doivent être effectuées simultanément. Le demandeur doit s’adresser à la préfecture ou à la sous-préfecture de son département. Comme pour une première demande ou pour une modification, la déclaration peut être faite soit par correspondance soit en personne au guichet. Tout individu justifiant de sa majorité peut remplacer le titulaire en se munissant d’une procuration. Le modèle de celle-ci peut être téléchargé sur la toile gratuitement. C’est une formalité qui se rédige simplement sur papier libre.

Le dossier à constituer en cas de carte grise perdue se compose d’un procès verbal du contrôle technique en cours de validité pour les véhicules qui en sont concernés, du formulaire de demande de duplicata cerfa n°13750*03, d’un justificatif de domicile, d’une copie de la pièce d’identité ainsi que du deuxième volet du formulaire cerfa n°13753*02. Le premier volet rattaché à ce document servira de titre d’immatriculation temporaire. Avec ce certificat provisoire, le propriétaire a le droit de circuler avec son véhicule pour une durée de 1 mois. Si la demande est envoyée par courrier postal, les titulaires doivent attendre que les services préfectoraux leur renvoient le premier volet avant de pouvoir emprunter la voie publique avec leur véhicule.

La demande de duplicata suite à une carte grise perdue est soumise au coût du cheval fiscal de la région. Le montant de celle-ci est calculé en fonction du taux d’émission de CO2 de la voiture et de sa puissance fiscale. L’instruction d’un dossier pour une nouvelle immatriculation prend environ 7 jours, délai d’acheminement par voie postale compris. Le titulaire doit confirmer la réception du nouveau titre par sa signature.