Immatriculer un véhicule de collection nécessite avant tout une demande d’obtention de la mention véhicule de collection parmi les papiers pour la carte grise.

Ac cobra

Le formulaire de demande d’immatriculation est systématiquement demandé. Après, il y a les autres documents complémentaires. Plusieurs cas peuvent se présenter. Si votre véhicule est immatriculé en France mais qu’il n’a pas de carte grise, votre demande doit comprendre un PV de contrôle technique, des justificatifs d’identité et de domicile, une attestation délivrée par la FFVE ou le constructeur et un document prouvant l’origine de propriété de la voiture. Cette dernière pièce certifie l’âge du véhicule tout en précisant le numéro d’identification, le genre, le type et la marque.

Les papiers pour la carte grise que l’on vous réclamera en supplément sont les mêmes à part l’attestation du constructeur qui n’est pas indispensable si vous voulez juste obtenir la mention « véhicule de collection ». Certains propriétaires souhaitent conserver la même mention notifiée sur la carte grise de leur nouvelle voiture de collection. A part les classiques pièces complémentaires, il faut présenter la carte grise originale signée par le vendeur et portant la note « cédé » suivi de la date de la vente.

La présentation du certificat de cession ainsi que de la déclaration de cession au profit de l’acheteur sont également à joindre au dossier. Des papiers pour la carte grise complet accélèrent la délivrance du titre. Certains véhicules de collection possédant ce dernier peuvent à titre exceptionnel servir au transport de marchandises ou de personnes. Les informations concernant cette autorisation sont disponibles auprès de la FFVE. Les véhicules de collection dont les papiers sont en règle sont autorisés à circuler sur la voie publique sans restriction du fait qu’ils sont soumis à des contrôles techniques périodiques comme les modèles classiques. La fréquence des contrôles est de 5 ans.