Que vous venez d’acquérir un véhicule ou que vous envisagez de modifier des informations sur votre certificat d’immatriculation, les services des cartes grises sont les administrations traitantes de vos demandes.

faire sa carte grise

Dès qu’une requête de carte grise est soumise aux services des cartes grises, un CPI ou Certificat provisoire d’immatriculation est délivrée à son requérant. Ce CPI lui permet de circuler avec son véhicule pendant une période de 1 mois, le délai maximal de délivrance de la nouvelle carte grise. Cette autorisation provisoire est uniquement valable à l’intérieur des limites frontalières françaises. Dépendamment de la méthode de transmission du dit dossier, le délai de traitement auprès des services des cartes grises varie de 1 à 3 semaines. Ce traitement comprend 3 étapes qui débutent par l’enregistrement de la demande dans le nouveau système d’immatriculation des véhicules (SIV).

Par un dépôt direct du dossier auprès des guichets, l’inscription est effectuée le jour même du dépôt. Un dossier envoyé par correspondance prend un délai d’enregistrement un peu plus long, compté en jour. La deuxième étape de traitement consiste à transférer les informations inscrites dans le SIV vers l’Imprimerie Nationale de Douai depuis avril 2009 et l’édition du certificat. La dernière étape est la délivrance du nouveau certificat à son demandeur, qui dépasse rarement une période de 8 jours.

À cet effet, la nouvelle carte grise nécessite de la signature de son titulaire afin d’être délivrée. En cas d’absence de celui-ci, l’agent de poste livre un « avis de passage », laissant au titulaire une quinzaine de jours pour s’approprier de son dû auprès de la poste. Un dossier de demande de certificat d’immatriculation incomplet est impossible à enregistrer sur le système d’immatriculation des véhicules (SIV). Leur traitement est donc refusé par les services des cartes grises.