Quand on s’attèle au calcul du tarif d’une carte grise, l’une des questions souvent posées concerne les taxes qui déterminent le prix final de la carte grise.

On entend souvent parler du cheval fiscal, mais qu’est-ce qu’un cheval fiscal ? C’est tout simplement la taxe imposée par les organismes, et qui sera ensuite versée à l’Etat. Bien que l’on connaisse différents montants du cheval fiscal, son système d’évaluation et de calcul ne peut pas être défini de manière précise. Autrement dit, on ne connaît pas les facteurs réels qui régissent son prix. Toutefois, l’on sait que la valeur unitaire varie selon les régions. Le calcul du cheval fiscal se basait avant 1998 sur la puissance administrative du véhicule pour connaître aujourd’hui un autre système de calcul, qui fonctionne avec la puissance fiscale. Seuls les véhicules sortis après cette date sont soumis à cette nouvelle loi de calcul du cheval fiscal.

taxe carte grise auto

taxe carte grise

Le tarif de la carte grise

Le tarif d’une carte grise dépend grandement du montant du cheval fiscal. Ce dernier représente un des principaux revenus de certaines régions. Le prix moyen du cheval fiscal s’évalue en 2009 à 41 €. Pour la France, la région qui connaît le tarif du cheval fiscal le plus bas est la Corse, qui s’élève seulement à 27 euros. A noter que certaines régions peuvent connaître un prix du cheval fiscal jusqu’à plus de 50 €.

La taxe sur les émissions de CO2

Par ailleurs, la taxe sur les émissions de CO2 et bonus écologiques a été mise en place en Juillet 2006. Elle se voue surtout à limiter la pollution provoquée par les véhicules et à inciter les conducteurs à conduire des voitures plus écologiques. Dans cette taxe, on connaît la surtaxe CO2, qui concerne uniquement certains modèles de véhicules. Ce sont surtout les deux principales taxes qui déterminent le tarif d’une carte grise.