Jusque-la restreinte a rester a l’atelier ou dans un petit circuit pour de légers tests, la surpuissante Peugeot 208 T16 préparée spécialement pour Pikes Peak par Peugeot a enfin respiré l’air frais du Mont Ventoux, au coeur des Alpes, dans le Vaucluse. Sébastien Loeb sous haute tension ainsi que l’équipe compléte de Peugeot Sport se sont livrés a un ultime test pour la course de côte de l’année avant de s’envoler vers le Colorado, en Juin.

Il suffit de quelques centaines de metres d’ascension pour comprendre a quel point le Mont Ventoux est la montagne idéale pour les essais préliminaires à Pikes Peak, ardue et pentue, ce sommet en plein coeur des Alpes mets depuis des années les cuisses des cyclistes à rude épreuve. Côtoyant les nuages, le sommet du Mont Ventoux se mérite, il est a 1909 mètres d’altitude, après une interminable suite de virages en épingle et de courbes longues. Un relief qui offre un panorama d’exception sur la Provence et qui se targue d’être dompté par un douloureux effort musculaire.

Comme sur le Pikes Peak, les routes sinueuses du la-peugeot-208-t16-pikes-peak-en-actionMont Ventoux dessinent un paysage lunaire au rythme de la montée. C’est bercé par le doux bruit du 3,2 V6 double turbo de 875 chevaux que Sébastien Loeb s’attaque avec le soutien entier de l’équipe de Peugeot Sport aux 6 derniers kilomètres de la montée du Mont Ventoux.

Pour l’occasion, la 208 est équipée de pneus Michelin, expérimentaux développés spécialement pour l’occasion, d’une largeur exceptionnelle (non communiquée) et surotut slicks, ce qui laisse au pilote toutes les sensations de la route. La moindre imperfection de la route est ressentie dans la direction et se propage rapidement au chassis.

La prochaine étape? C’est le Colorado, pour des tests, menés tronçon après tronçon les 8, 9, 14, 15 et 16 juin prochain, derniers essais avant que ne commence officiellement le Pikes Peak, qui se déroule cette année du 24 au 30 Juin. Malchanceux, les Francais devront attendre le dernier jour de la compétition pour que Sébastien Loeb et sa désormais mythique 208 T16 ne s’élancent a la conquête des sinueuses routes du Pikes Peak.