Le tarif d’une carte grise varie en fonction de plusieurs facteurs. En effet, la taxe régionale, le montant du cheval fiscal et les taxes additionnelles sont à régler lors de la demande de l’obtention d’une carte grise.

tarif carte grise

Quel tarif pour une carte grise ?

Taxes additionnelles pour le tarif d’une carte grise

Ces montants sont tous inscrits sur le certificat d’immatriculation. La totalité se trouve dans la rubrique Y.6 et la taxe régionale dans la rubrique Y.1. Les taxes additionnelles se divisent en différentes rubriques sur le certificat d’immatriculation. La taxe forfaitaire de la taxe additionnelle par exemple est sur la rubrique Y.2, la taxe sur les véhicules les plus polluants sur Y.3, la taxe de gestion sur Y.4 et la redevance sur la rubrique Y.5. C’est la totalité de ces taxes qu’on appelle, tarif d’une carte grise. Ainsi, le coût demandé peut varier en fonction de la préfecture, du département ou de la région, et aussi en fonction de la puissance d’un véhicule. Le nom de cette puissance d’un véhicule est appelé cheval fiscal (CV), en droit fiscal. Celui-ci est une unité pour évaluer la puissance du moteur de votre voiture. Elle est à utiliser pour calculer la taxe d’une carte grise, officiellement certificat d’immatriculation.

Le coût du cheval fiscal pour le tarif d’une carte grise

Le coût du cheval fiscal est calculé à un taux unitaire. Celui-ci est déterminé chaque année au niveau du conseil régional, par délibération. Ainsi, le tarif du CV est le même au niveau de la préfecture d’une même région. Chaque région a son propre tarif chaque année. Pour le connaître, il convient de demander l’information auprès de la préfecture. Le plus rapide est de s’informer sur les sites des services en ligne proposant cette l’obtention de ce dossier. Pour l’année 2013 par exemple, le tarif d’une carte grise de la région d’Alsace est de 36,50 euros. Le plus cher pour cette année 2013 est celui de la région de Provence-Alpes-Côte d’Azur, 51,20 €.