Ce sont des députés du parti politique UMP qui viennent de déposer un projet de loi qui rendrait obligatoire la présentation d’un certificat de conformité par le vendeur lors d’une transaction d’un véhicule d’occasion de plus de cinq ans.

Lorsque vous achetez un véhicule d’occasion, tout peut très bien se passer, c’est alors un vrai bonheur, le véhicule est en bon état, ne regorge pas de défaut, le vendeur a les factures et sait vous prouver qu’il a fait entretenir sa voiture, et même parfois dans le réseau constructeur, mais ceci n’est pas toujours le cas et peut parfois se transformer en véritable cauchemar, en effet, fausses factures d’entretien, kilométrage falsifié, voiture accidentée ou même voiture volée, si vous n’êtes pas un acheter aguerri, la transaction peut parfois tourner au cauchemar pour vous, mais le temps de vous en apercevoir, le vendeur sera déjà très loin et impossible de le recontacter pour obtenir réparation.
Il existe cependant une solution, simple, efficace, mais qui évidement, coûte un peu de sous. C’est l’expert automobile, cet expert, qui vous coûtera entre 100 et 200€ pourra tout a fait examiner la voiture devant vous lors de la vente, il inspectera les moindres recoints du véhicule et pourras ainsi vous alerter en cas de problème, il évaluera ainsi un prix de vente indicatif, en accord avec le marché des véhicules d’occasion. Ce tarif déterminé par l’expert sera indicatif mais vous permettra surtout de savoir immédiatement si la voiture a le moindre soucis.
Si il n’y a pas de problème avec le véhicule, le vendeur ne verra aucune opposition a la venue d’un expert pour examiner le véhicule avant la vente, il y verra même une preuve de sérieux de votre part.

Pour revenir au projet de loi, pour éviter que les choses ne soient trop compliquées, les députés ont proposé un certificat de conformité pour les véhicules vendus d’occasion, qui ont plus de 5 ans et qui ont été accidentés. Dans la théorie, cela pourrait éviter un tas de procédures judiciaires dans le cadre de la vente d’un véhicule pouvant comporter un vice caché.

Reste encore a déterminer si il y aura une mention sur la carte grise et sur quels critères le vendeur devra se munir de ce certificat. En attendant, et pour éviter les problèmes , n’hésitez pas a aller dans une agence cartegriseexpress.com, celles-ci sont équipées du SIV pour réaliser vos cessions et vous évitent les amendes lors de la vente d’un véhicule d’occasion.